Futbol Popular : Les qualifs pour la Copa RFEF en guise de mise en bouche

Dans la péninsule ibérique, les clubs de futbol popular connaissent des fortunes diverses dans leur pré-saison. Alors que le début de saison des clubs amateurs madrilènes est d’ors et déjà repoussé à la mi-novembre en raison du coronavirus, d’autres clubs ont déjà l’occasion de se mettre dans le bain grâce à la coupe.

En Espagne, il faut savoir que toutes les équipes ne peuvent pas participer à la Copa del Rey avec les clubs professionnels. Pour se joindre aux 42 clubs de première et deuxième division, et accéder à cette compétition historique, les 74 places restantes sont chères et réparties ainsi : les sept premiers de chacun des quatre groupes de Segunda B (exceptés les clubs filiales), les 18 champions de Tercera División et les 14 meilleurs deuxième, et enfin une dizaine de places pour les clubs régionaux. Enfin, quatre accessits reviennent aux demi-finalistes de la Copa RFEF, dit la « Copa Federación ».

Cette Copa Federación permet aux équipes de Segunda B et Tercera División non qualifiées pour la Copa del Rey, (toujours à l’exception des filiales de clubs professionnels).

Parmi les clubs d’actionnariat populaire, le Xerez DFC et l’Unionistas de Salamanca sont en lice ce week-end. Initialement inscrite l’UD Ourense a finalement renoncé à s’engager dans la compétition. Pour rappel, les quatre demi-finalistes de la Copa Federacion gagnent un sésame pour la Copa del Rey

Xerez Deportivo FC – Salerm Puente Genil

La particularité andalouse est d’avoir, au lieu d’un petit tournoi de qualification, mis en place une nouvelle compétition régionale, appelée la Copa RFAF (acronyme de la Fédération Andalouse de Football), attribuant deux places en Copa Federación aux deux finalistes. Elle est réservée aux quatre meilleurs clubs de chacun des deux groupes andalous de Tercera División (Grupos IX et X) andalous, en dehors des vainqueurs du championnat, des clubs filiales et de Ceuta. Elle commence donc au stade des 1/4 de finale pour le Xerez Deportivo FC.

Mayor, après son but marqué face à Puente Genil, peu après être entré en jeu (©Xerez DFC)

Mardi dernier, le match aller du côté de Puente Genil s’était soldé par un score de parité 2-2. Les joueurs de la province de Cordoba s’étaient accrochés et étaient parvenus à recoller deux fois au score, arrachant l’égalisation à la toute fin du temps réglementaire d’une magnifique volée d’Ezequiel. Si le coach xereciste José Pérez Herrera a salué la prestation et l’exemplarité de ses joueurs, le résultat reste frustrant. Le Xerez Deportivo aurait en effet mérité mieux. Mais dans cette confrontation aller/retour, il aborde ce match en position de force à la faveur de ses deux buts marqués à l’extérieur.

Le Xerez Deportivo pourra à nouveau compter sur l’expérience et la précision face au but du vétéran Mayor (36 ans), salué par Pérez Herrera après le match aller : « la qualité de Mayor est évidente, la première balle qu’il a eu, il l’a mise au fond ». Le coach xereciste, largement rassuré par les capacités offensives de son équipe, s’avance plutôt confiant vers ce 1/4 de finale retour qui sera retransmis sur le canal de la RFAF.

Unionistas de Salamanca – UD Santa Marta

C’est un format éliminatoire beaucoup plus direct qui a été concocté par la Fédération de Castilla y Leon pour les quatre équipes engagées pour obtenir ce ticket : Unionistas de Salamanca (Segunda B), Arandina CF (Tercera División), CD Bupolsa (Tercera División) et l’UD Santa Marta (Tercera División). L’Unionistas entame donc ce mini tournoi à élimination directe dans la peau du favori.

Mais la différence de division ne doit donner l’illusion d’un gros écart, surtout après tant de mois sans repères en match officiel. Les matchs de préparation, que les hommes d’Hernan Perez ont terminé invaincu, ont laissé entrevoir de belles choses, notamment la bonne intégration d’Aythami à la pointe de l’attaque. Avec pas moins de douze recrues les joueurs de l’Unionistas de Salamanca vont devoir trouver rapidement les automatismes.

Le match face à Santa Marta, 15e du dernier championnat de Tercera División, est une bonne occasion de confirmer la bonne attitude collective entrevue en match amical. Adieu le terrain annexe de l’Helmanticos, ce match aura lieu au Reina Sofia où evoluera l’Unionistas cette saison. Il aura par contre malheureusement lieu à huis clos et sera retransmis sur la chaîne Youtube du club.

 

1 Trackback / Pingback

  1. Football populaire – Principaux résultats du week-end #2 | 26-27 Sept. 2020 – Dialectik Football

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*