Le Red Star abonné aux matchs le lundi, les supporters mettent en garde

(©Seine-Saint-Denis Le Magazine)

La programmation de la réception de Dunkerque le lundi 7 novembre prochain ne passe pas auprès des supporters du Red Star. Devant ce match de trop, via un communiqué, la Tribune Rino Della Negra lance aux différents décideurs un “ultime rappel”.

Notre mot d’ordre est inchangé: LE FOOT C’EST LE WEEK-END! Et nous tenons à le rappeler à tous.” Ce message s’adresse à trois parties pour qui le football populaire semble être le cadet des soucis: Canal+, la FFF et la direction du Red Star FC. Tous trois responsables à leur niveau de la situation inadmissible que subissent les supporters audoniens contraints de subir une cinquième fois cette saison la programmation d’un match le lundi. “La moitié de nos rencontres!

Atteinte à l’ambiance

Après Sedan, Le Mans et Orléans à l’extérieur, et le Paris 13 Atlético à domicile, la réception de Dunkerque s’ajoute à liste. Une situation qui a de quoi mettre à bout les ultras du Red Star en première ligne dans cette bataille contre une des dérives du football moderne, celle des calendriers dictés par les diffuseurs. Dans ce cas précis Canal+, accusé de pourrir la compétition, au mépris de toute équité, et “tout ça pour des audiences pathétiques“.

Avec l’essentiel de ses matchs le vendredi soir et une affiche généralement programmée le lundi soir, le National a la particularité de ne programmer aucun match au cœur du week-end. Un comble pour la 3e division hexagonale. L’impacte sur la vie des stades est réel. “Animer la tribune, créer une ambiance qui attire du monde et valorise le championnat, mettre en place un tifo: impossible quand on arrive au stade à la dernière minute (voire après le coup d’envoi)“, argumente une énième fois la Tribune Rino Della Negra.

Regroupés derrière le mot d’ordre “Le Foot c’est le Week-End!”

Les supporters du Red Star pointent aussi un réel problème que les clubs concernés par ces programmations absurdes seraient bien inspirés de prendre en compte, c’est qu’elles pourraient bien à terme dissuader un paquet de fans de s’abonner. “Rentabiliser la grosse somme déboursée à l’achat de son abonnement: impossible quand les impératifs professionnels ou familiaux interdisent d’assister aux matchs programmés en pleine semaine.”

On entendra probablement encore parler des ultras du Red Star qui ne sont d’ailleurs pas seuls dans ce combat. Regroupés derrière le mot d’ordre “Le Foot c’est le Week-End!”, ce sont plusieurs groupes de supporters de clubs évoluant en National qui sont vent debout contre les programmations le lundi. Plusieurs manifestations communes ont été organisées lors de ces matchs, comme au Mans lors de la 4e journée, avec le message commun des ultras du Mans et du Red Star affiché en tribune: “Vos horaires de merde nous foutent la haine… Le Foot c’est le week-end”. L’intensité pourrait monter d’un cran.

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*