Tranmere Rovers, toujours mobilisé contre les dégâts des paris sportifs

Alors qu’il accueille ce soir Newcastle à Prenton Park pour le 2e tour de la League Cup, le club de Tranmere Rovers a refusé de faire de la publicité pour les enseignes de paris sportifs, s’asseyant sur une importante somme d’argent. Ce n’est pas une surprise pour ce club, engagé dans ce combat depuis de longs mois.

Ce n’est pas tous les jours que les équipes des divisions inférieures peuvent se frotter aux ogres de la Premier League. La magie des coupes permet cela et donne l’occasion à ces clubs de récolter une recette bienvenue, en billetterie et en sponsoring. Tranmere Rovers qui évolue en League Two (4e division) n’a pas moins besoin d’argent que ses homologues. Pourtant, le club de la région de Liverpool se passera des revenus liés à la publicité des enseignes de paris sportifs.

Une cellule spécialement dédiée

Tranmere Rovers qui aura les “honneurs” d’une retransmission nationale sur la chaîne Sky Sports a en effet refusé la présence de panneaux publicitaires pour les jeux d’argent. “Les temps sont financièrement difficiles pour tout le monde et d’un point de vue purement économique, il aurait pu être tentant d’accepter une offre de plusieurs milliers de livres pour autoriser les publicités pour les paris autour du terrain pour le match de mercredi“, a notamment déclaré la vice-présidente Nicola Palios auprès du Liverpool Echo.

Une position éthique fidèle à l’engagement pris par le club qui a rejoint la campagne “The Big Step” en 2020, lancée par Gambling with Lives, une association fondée par des familles ou des proches de victimes des jeux d’argent. “Nous avons pris position contre la publicité pour les jeux d’argent dans le football parce que nous avons vu de près les dommages que cela peut causer“, a ainsi ajouté la vice-présidente Palios. C’est un problème pris très au sérieux au sein du club qui a mis sur pied en 2020, en pleine pandémie, une cellule dédiée avec un numéro d’assistance.

Le gardien de but Scott Davies, alors capitaine des Rovers, s’était impliqué avec son club auprès de la communauté. “Avoir une affection pour le sport peut facilement conduire à une dépendance au jeu et à des problèmes, il est donc vraiment important que le football et les autres sports fassent tout ce qu’ils peuvent pour soutenir les personnes concernées. C’est formidable de savoir que les fans du TRFC ont désormais un endroit vers lequel se tourner pour obtenir de l’aide grâce au club, à The Big Step et à ses partenaires.”

Opposition de style et de valeurs

Comme en France ou Espagne, l’addiction aux jeux d’argent est un véritable fléau qui fait d’énormes dégâts parmi les couches les plus pauvres du prolétariat anglais. Lutter contre cette addiction est devenu un véritable enjeu de santé publique quand on sait que “près de 650 suicides sont liés aux jeux d’argent chaque année au Royaume-Uni.” Alors que dans le même temps, plusieurs clubs de Premier League se pavanent chaque week-end avec des maillots sponsorisés par des sociétés de paris sportifs, comme Newcastle.

L’équipe, rachetée par un fonds souverain saoudien fin 2021, arbore en effet la publicité d’une enseigne de jeux d’argent en ligne qui a droit de citer en Premier League depuis plus de dix ans. C’est aussi une opposition de valeurs qui attend les Magpies du côté de Birkenhead. “Le match de mercredi sera regardé dans le monde entier à la télévision, et nous avons estimé que nous avions une responsabilité morale à ne pas laisser la possibilité d’encourager d’autres personnes à développer une habitude de jeu qui peut conduire à l’endettement, à la rupture de relations et même au suicide“, insiste Nicola Palios.

Le match de League Cup est aussi l’occasion de mettre en lumière ce combat. Pour poursuivre son aventure dans la compétition, Tranmere Rovers pourra s’appuyer sur un stade bien garni. Plus de 10 000 billets ont déjà trouvés preneur.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*