Brève introduction au Calcio popolare

Membre du comité de rédaction du site italien Sport Popolare, Giuseppe Dopone Ranieri permet aux lecteurs francophones de toucher de plus près le phénomène du football populaire, très développé en Italie, dans un article écrit à l’occasion de la sortie dans la péninsule du livre de Davide Ravan, Il calcio è del popolo.

Avec son ironie proverbiale, Winston Churchill, évoquant les Italiens, a affirmé: “Ils perdent les guerres comme si c’était des matchs de football et les matchs de football comme si c’était des guerres!”. Comme souvent dans les blagues, il y a un fond de vérité, et cela se voit par le lien très étroit qui unit le peuple italien au football.

Même dans une période comme celle que nous vivons actuellement, où nous assistons en Italie depuis au moins vingt ans au démantèlement inéxorable de l’État-providence, il est malgré tout très difficile de créer une opposition de classe concrète à même de descendre dans la rue et de répondre coups pour coups au capital. Il ne reste plus qu’à regarder avec un mélange d’admiration et d’envie ce qui se passe de l’autre coté des Alpes, en France. Au contraire, le football peut fournir un exemple de mobilisation populaire venue d’en-bas, précisément à travers l’explosion du mouvement du calcio popolare qui, bien que sous une forme pré-politique, représente un phénomène de réappropriation, et à sa manière de lutte de classe contre des présidents-patrons qui n’ont que faire du peuple et ne pensent qu’à faire gonfler leurs profits, qui sont persuédés d’avoir raison et n’acceptent aucune critique.

Paradoxalement, quoique pas tant que ça, la création et le développement d’équipes de calcio popolare, et plus généralement de tout le sport populaire, est probablement ce qui apporte le plus de satisfaction à la réalité antagoniste en Italie. Bien que, il faut le reconnaître, toutes les équipes n’ont pas le même degré d’implication politique. Certaines sont même quasi apolitiques.

Il calcio è del popolo. Geografia del calcio popolare in Italia, de Davide Ravan, sorti en novembre 2019 aux éditions BePress.

Le livre écrit par Davide Ravan est le premier ouvrage à réaliser une cartographie détaillée, prenant en compte toutes les réalités des structures qui sont nées et qui continuent de naître encore aujourd’hui dans chaque régions d’Italie, mais aussi hors du pays (des chapitres sont également consacrés à ces équipes étrangères). Le calcio popolare est un des rares phénomènes unitaires dans un pays où les différences entre le Nord et le Sud ont toujours été très perceptibles et qui, contrairement à la France, n’a pas une tradition d’État-nation profondément enracinée et a toujours été la patrie des clochers et des particularismes. Un pays où même le nationalisme a toujours eu des côtés grotesques, comme pendant la période fasciste, ou comme aujourd’hui avec le principal parti nationaliste dirigé par Salvini n’est rien d’autre que l’évolution d’un parti sécessionniste qui a toujours servi les intérêts des grands industriels du Nord, avant ce tournant pris pour chercher les voix des déçus du Sud, historiquement négligés par la classe politique nationale.

Ce travail réalisé par Davide Ravan, en plus de réussir à répertorier les différentes réalités présentes sur le territoire, en faisant parler directement les protagonistes, met en évidence les similitudes et ce qui différencie les divers projets. Mais il est surtout utile comme point de départ d’un raisonnement et d’un débat. Car le phénomène est en constante évolution et, saison après saison, notamment grâce aux résultats – souvent inattendus et supérieurs aux attentes – obtenus par les équipes. Les défis auxquels le mouvement du calcio popolare doit faire face (tels que les frais de fonctionnement ou les obstacles mis à l’intégration des jeunes migrants) sont aussi de plus en plus exigeants et seul un niveau approprié de conscientisation et de conscience de soi nous permettra de les surmonter. En réussissant à être un précurseur d’union, y compris au niveau international, qui sait si notre sursaut peut vraiment naître du football !

(Trad | DF)

3 Trackbacks / Pingbacks

  1. Programme des Rencontres nationales de Calcio Popolare de Pescia – Dialectik Football
  2. Le football populaire fait son bout de chemin – Dialectik Football
  3. Italie : De la pizza contre l’absurdité des mesures sanitaires appliquées aux supporters – Dialectik Football

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*