L’ombre des Gilets Jaunes bloque la L1

Pas moins de six des dix matchs comptant pour la 17e journée du championnat de Ligue 1 ont été reportés sur demande des préfectures concernées, voulant concentrer un maximum de policiers sur le mouvement des Gilets Jaunes. Pour la première fois, une journée de championnat est impactée à ce point par un mouvement social. Si ces reports témoignent du niveau de crainte des autorités face à la révolte sociale, ils montrent aussi comment les autorités n’envisagent pas un football sans police.

Après PSG-Montpellier et Toulouse-Lyon, les reports de Monaco-Nice, Angers-Bordeaux, Saint-Etienne-Marseille et de Nîmes-Nantes ont été annoncés en cascade. A l’origine de ces reports, les préfectures. Elles relaient la préoccupation du Ministère de l’Intérieur qui prend de plus en plus au sérieux ce mouvement des Gilets Jaunes qui a donné tant de fil à retordre aux forces de l’ordre dans la rue le week-end dernier, pour ce qu’ils ont appelé “l’acte III” de leur mouvement.

Le vent d’insurrection qui a soufflé aux quatre coins du pays le week-end dernier, a incité des autorités loin d’être sereines à concentrer toutes leurs forces sur les manifestations à venir ce week-end pour “l’acte IV”. La 17e journée de L1 n’est qu’une victime collatérale du mouvement des Gilets Jaunes, qu’on a commencé à voir fleurir dans certaines tribunes. A l’heure où les ultras tentent de s’organiser contre les mesures sécuritaires qui leurs sont imposées par l’action conjointe des préfectures et de la LFP, ces décisions confirment qu’aujourd’hui, sans un encadrement policier conséquent, point de match de football.

Ces reports auront l’avantage de résoudre le problème cornélien auquel auraient été confronté un grand nombre de supporters entre aller au stade et rester sur les barricades.

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Quand la révolte sociale suspend le spectacle sportif – Dialectik Football
  2. Déplecements: bilan de la répression et du dialogue avec les instances – Dialectik Football

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*