Copa del Rey: les clubs d’actionnariat populaire connaissent leurs adversaires

©RFEF

Ce jeudi après-midi avait lieu le tirage au sort du 1er tour de la Copa del Rey en direct de la Ciudad del Fútbol de Las Rozas. De la 1ère division aux divisions régionales, 112 équipes étaient concernées parmi lesquelles quatre clubs populaires: Ceares, Xerez, Salamanca et Logroñés. Matchs prévus entre le 30 novembre et le 1er décembre.

Au 1er tour de la Copa del Rey, tout le monde rentre, quelle que soit la division. Seuls les quatre participants de la Supercopa de España (Real Madrid, Barça, Atlético de Madrid et Athletic Bilbao) en sont exemptés. Mais contrairement au format de la Coupe de France, en Copa del Rey toutes les équipes d’Espagne ne peuvent prétendre y participer. En dehors des clubs des trois premières divisions (moins les équipes filiales), les places sont chères. A partir de la 4e division, seuls les vainqueurs et seconds des groupes la saison passée se voient conviés au festin.

Leganés pour Xerez, Gijón pour Ceares

C’est ainsi qu’à la faveur de leur superbe saison passée, le Xerez Deportivo FC et l’UC Ceares (aujourd’hui en Segunda RFEF) ont obtenu le précieux ticket pour cette 118e édition. Il en va de même pour l’Unionistas de Salamanca et la SD Logroñés, les deux pensionnaires de Primera RFEF. Le Xerez DFC et l’UC Ceares découvre quant à eux la compétition avec les yeux qui brillent. Le tirage a été pensé de telle sorte que les plus petites équipes rencontrent les plus grosses, ainsi Xerez et Ceares avaient de grandes chances de tomber sur un club de 1ère ou de 2e division.

Miguel de la Cuevas, joueur mythique de Cordoba, d’Andoni Iraola, coach du Rayo Vallecano, ou encore d’Odei Onaindia, défenseur du CD Mirandés, y sont allés de leur main innocente. Et le hasard a désigné le Sporting Gijón comme futur adversaire de l’UC Ceares qui évolue… dans la même ville. Un derby haut en couleurs où on souhaite voir le club du quartier populaire terrasser le club professionnel. Actuels derniers en championnat, les Teyeros ont là une magnifique occasion de se refaire la cerise. Un match qui aura lieu à El Molinón, antre du Sporting, pour permettre à un plus grand nombre de supporters d’être présent.

En difficulté cette saison à l’image de leurs camarades asturiens, les joueurs du Xerez DFC sont à la peine en championnat.  Les Azulinos recevront Leganés à Chapín. Et l’exploit est à portée de crampons face au pensionnaire de 2e division qui a côtoyé l’élite entre 2016 et 2020.

Unionistas et Logroñés devront franchir ce tour… à l’extérieur

Voilà deux équipes qui surprennent par un début de saison des plus réussis au troisième niveau du football espagnol, dans la continuité de la saison dernière. Unionistas serait même toujours invaincu sans cette stupide défaite sur tapis vert face à l’Internacional de Madrid en raison d’une bourde sur un changement qui les a fait jouer à 12 quelques instants. Le début de saison de la SD Logroñés, actuellement 5e, est tout aussi pétillant avec en prime une victoire dans le derby face à l’UD Logroñés.

De quoi appréhender ce 1er tour avec sérénité, même s’il faudra aller se défaire d’Algeciras pour les Charros, et d’Areintero pour les Blanquirrojos. Deux équipes à leur portée mais qu’il faudra aller battre sur leur terrain. Un déplacement en Andalousie chez une équipe de Primera RFEF pour Unionistas qui en est à sa troisième participation à la Copa del Rey, et un déplacement en Galice chez une équipe de Segunda RFEF pour la SD Logroñés pour sa quatrième participation. Mais c’est la coupe, et l’excès de confiance peut souvent jouer des tours.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*