Le RCK est sorti de son sommeil

Le retour du RCK a été salué par le club rennais sur ses réseaux sociaux (©Stade Rennais | Twitter)

C’était une rumeur persistante sur les bords de la Vilaine ces derniers jours, le Roazhon Celtic Kop 91 a fait son retour en Tribune Mordelles ce dimanche, à l’occasion de la réception de l’OGC Nice par le Stade Rennais, après plus de deux mois d’absence.

Le Roazhon Celtic Kop (RCK) avait annoncé suspendre toutes ses activités le 24 septembre dernier, en raison du vol de sa bâche domicile « dans des circonstances dignes d’un guet-apens » après un match contre Clermont. Une décision dans la logique des codes de la sous-culture ultra’ qui veut que la perte d’une bâche – qui plus est de la bâche principale – entraîne généralement une période de remise en question plus ou moins longue, pouvant parfois aller jusqu’à l’auto-dissolution.

Ces derniers temps, la date d’un retour début décembre, relayée par certains journalistes locaux, revenait avec insistance. Mais sans aucune garantie puisque le groupe, respectant scrupuleusement sa mise en sommeil, n’avait rien laissé fuiter sur ses intentions réelles. Mi-novembre, soucieux de faire taire certaines rumeurs, le groupe était sorti du silence, confirmant qu’un retour en tribunes était bien à l’ordre du jour, sans donner pour autant d’échéances. Un communiqué tourné vers l’avenir où le RCK assurait qu’il n’avait jamais été question de dissoudre le groupe, ni de suspendre ses activités jusqu’à la fin de la saison. « Il nous faut simplement un peu de temps pour digérer la perte de notre bâche domicile, qui est le totem du groupe, surtout au vu des circonstances dans lesquelles elle a été volée.» Un vol pour lequel seraient soupçonnés des supporters parisiens, mais qui n’a jamais été revendiqué par personne.

80 jours plus tard

Le moins que l’ont puisse dire c’est que cette absence prolongée du RCK a été remarquée. Même si elle n’a pas empêché le Stade Rennais de réaliser un très bon début de saison – tant en championnat qu’en Ligue Europa Conférence – elle a forcément pesé sur l’ambiance du Roazhon Park. C’est le stade entier qui semblait orphelin de son groupe ultra. On ne compte pas les messages sur les réseaux sociaux réclamant alors le retour du RCK. Cependant, du côté du groupe il n’a jamais été question de précipiter quoi que ce soit. « Nous sommes en train de réorganiser pas mal de choses en interne afin de mieux structurer le groupe pour revenir plus forts lorsque le moment sera venu. » écrivait également le RCK dans son communiqué du mois de novembre.

Pour la première fois depuis la réception de Clermont, le 22 septembre dernier, le RCK a bâché à nouveau en tribune (Capture d’écran Twitter ©ErminigOfficiel)

C’est donc ce 12 décembre que le moment est venu. Après un sommeil de 80 jours, le groupe a retrouvé sa place, derrière la bâche “RCK 91” qu’on a coutume de voir sortie en parcage lors des déplacements. Face à Nice, pour la 18e journée, le bas de la Tribune Mordelles a retrouvé des couleurs, ses couleurs. Drapeaux, tambours, chants ont poussé les joueurs rennais durant tout le match, sans que ça empêche la victoire niçoise. Ces retrouvailles avec le RCK – qui fête ses 30 ans cette saison – réjouissent l’ensemble de la communauté rouge et noire. En sortant de son sommeil, c’est tout le stade que le RCK va réveiller.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*