Segunda B: les clubs de fútbol popular y voient plus clair

Rendez-vous le 18 octobre! Après des semaines d’hésitation, les clubs des divisions amateurs espagnoles en savent un peu plus quant au début de la saison et à la composition des sous-groupes de Segunda B. La date de reprise, fixée pour l’ensemble des compétitions nationales, doit toutefois être définitivement validée le 14 septembre prochain après que le protocole sanitaire ait été approuvé par le gouvernement.

La Fédération Espagnole (RFEF) a rendu publique aujourd’hui la future composition des sous-groupes de Segunda B sur laquelle s’est mise d’accord la Commission des Présidents des Fédérations Régionales de Football. Différentes versions avaient été imaginées durant l’été. La composition des sous-groupes faisait encore débat. Certains clubs ayant peut-être plus à perdre lors de cette saison “casse-gueule” à 102 clubs devant déterminer les futurs élus pour la Segunda B “PRO” (qui verra le jour la saison prochaine en tant que troisième division professionnelle espagnole) auraient préféré une composition dite “en crémaillère” basée sur le classement de la saison passée. La proximité géographique est finalement le critère qui a été retenu, ce qui n’empêchera pas quelques provinces (Andalousie, Castille et Leon, Baléares) de voir leurs clubs répartis dans deux sous-groupes différents.

Moins pire que prévu pour l’Unionistas de Salamanca CF, malgré le Depor

Dans le groupe 1, Unionistas de Salamanca hérite d’un sous-groupe équilibré réunissant les six équipes galiciennes de la division et quatre équipes de Castille et Leon. Hormis, le gros morceau qui sera incontestablement le Deportivo La Corogne, relégué de Liga Adelante (2e division espagnole), les Unionistas affronteront deux promus (Compostela et Zamora), le rival du Salmantino, Coruxo, la réserve du Celta Vigo, le Racing Ferrol et Pontevedra. Ils évitent aussi au passage les quatre plus costauds de Castille et Leon, reversés dans le sous-groupe B: Numancia, Cultural Leonesa, Burgos et le Valladolid B.

La SD Logrones a une carte à jouer

Le promu de La Rioja, qui est un des trois seuls clubs de la petite province, savait à peu près à quoi s’attendre. Pas trop de surprises donc de retrouver les Blanquirrojos dans ce sous-groupe B du groupe 2, en compagnie des clubs aragonais et navarrais. Si la réserve d’Osasuna fait peut-être office de favori, il n’y a rien de tranché. La SD Logrones, malgré son petit budget de 510.000 euros, devrait pouvoir s’en sortir et décrocher au moins le maintien en Segunda B. Pour cela, en plus d’Osasuna, il leur faudra lutter avec les promus Mutilvera et Tarazona, avec Izarra et Tudelano, mais aussi avec ses voisins Calahorra et Haro Deportivo.

 

© Twitter Mario DLR

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*